« Perspectives critiques »: Antonia Soulez, « Recommencer à zéro ou continuer la tradition autrement ? Enjeux philosophiques et politiques des musiques de l’oubli devant la mémoire européenne », et Fabio De Sanctis De Benedictis, « Da Schönberg a Babbitt e oltre. Dodecafonia tra Europa e Stati Uniti: differenze e sviluppi ulteriori », conférences prononcée le 15 mai 2017 à Gênes

Antonia Soulez a prononcé la conférence « Recommencer à zéro ou continuer la tradition autrement ? Enjeux philosophiques et politiques des musiques de l’oubli devant la mémoire européenne » au Conservatoire Niccolò Paganini le 15 mai 2017 à Gênes, dans le cadre du cycle « Perspectives critiques » de l’Institut français Italia, consacré en 2017 à l’idée d’Europe. Un événement organisé en collaboration avec le Département de Langues et cultures modernes de l’Université de Gênes, l’Alliance française de Galliera et le Conservatoire Niccolò Paganini.

Antonia Soulez est Professeure émérite de philosophie à l’Université Paris 8- Saint-Denis. Spécialiste de philosophie du langage, elle coordonne une équipe de recherche sur le cercle de Vienne et sur Wittgenstein à l’IHPST-Paris 1 ; elle est également vice-présidente du Collège international de philosophie. Elle vient de publier Détrôner l’Être, Wittgenstein est-il un antiphilosophe ? (2016).

Ses recherches portent aussi sur les liens entre philosophie, langage et musique (voir par exemple ses articles dans des revues de musicologie et l’ouvrage Au fil du motif, autour de Wittgenstein et la musique). Elle mène parallèlement une activité poétique axée sur le son et la musique. Auteur de recueils de poèmes Timbres, Sons-couleurs, Qualia, et bientôt Sons voisés, elle travaille aussi parfois avec des instrumentistes.

Sa conférence, en français avec traduction consécutive (Nora Gattiglia) a été suivie d’une intervention de :

Fabio De Sanctis De Benedictis, Istituto Superiore di Studi Musicali P. Mascagni/Conservatorio N. Paganini « Da Schönberg a Babbitt e oltre. Dodecafonia tra Europa e Stati Uniti: differenze e sviluppi ulteriori »

Fabio De Sanctis De Benedictis enseigne à l’ISSM « P. Mascagni » de
Livourne l’Analyse musicale, les Fondements de la composition, le Live Electronics. Il enseigne également au Conservatoire N. Paganini de Gênes les Techniques de composition au sein du cours de Musique électronique. Ses recherches portent sur la formalisation algorythmique des techniques de composition. Il a publié un article dans le troisième volume de la série OM Composer’s Book (Delatour/Ircam).

La rencontre a été modérée par Roberto Doati (Conservatorio N. Paganini) e Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français Italia)

Nous remercions Antonia Soulez d’avoir accepté la publication du texte de sa communication en exclusivité sur les Carnets d’EFMR.

Télécharger le PDF: Antonia.Soulez-15.5.2017-Genes

Nous remercions également Fabio De Sanctis De Benedictis d’avoir mis à notre disposition le matériel de sa conférence:

Télécharger le PDF: Fabio.De.Sanctis.De.Benedictis-Genova-2017.05.15

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *