A propos Marie Gaboriaud

Lectrice d'échange (Langue et littérature françaises) U. de Gênes/Institut français d'Italie. Docteure en littérature française. Enseigne à l'Université de Gênes. Responsable du carnet.

Caro universo vicino e lontano

Compte rendu réalisé par Giulia Balbi, Giulia Guffanti et Pamela Raffo (LM Lingue e letterature moderne per i servizi culturali, Università degli studi di Genova)

Le 3 décembre 2020, nous avons assisté à la conférence de Jean-Pierre Luminet organisée par GiovedìScienza, le Centro Scienza Onlus e l’Institut français in Italia dans le cadre du cycle « Nessun uomo è un’isola« , intitulée « Caro universo vicino e lontano » (« Cher univers, proche et lointain ») qui a pris la forme d’un entretien avec Piero Bianucci et Alberto Agliotti et de questions/réponses avec le public en ligne. La vidéo de la rencontre est disponible sur le site de la revue scientifique GiovedìScienza à l’adresse suivante : https://www.giovediscienza.it/it/appuntamenti/515-caro-universo-vicino-e-lontano

Continuer la lecture

Le nouveau visage des villes après la crise

Compte rendu réalisé par Francesca Ciaravino, Beatrice Cipriani, Victoria Filippone et Cesare Villa (LM Lingue e letterature moderne per i servizi culturali, Università degli studi di Genova)

Dans le cadre du cycle de rencontres « Nul homme n’est une île », le département d’architecture de l’Université Roma Tre, en collaboration avec l’Institut français Italia, la Villa Médicis et l’Académie de France, a organisé en décembre dernier une conférence/débat intitulée « Le nouveau visage des villes après la pandémie ». La vidéo est disponible en ligne à l’adresse suivante : https://www.institutfrancais.it/fr/node/8751.

Continuer la lecture

Le ghetto intérieur

Compte rendu d’Aurore Tirard, Lectrice d’échange à l’Université de Milan

Festival Bookcity : rencontre organisée par l’Institut Français Milano, visible en streaming sur cette page ou directement sur Youtube. Les participants de la discussion littéraires sont Santiago Amigorena, metteur en scène, scénariste et écrivain argentin de langue française, Włodek Goldkorn, écrivain et journaliste polonais de langue italienne, et Stefano Montefiori, journaliste au Corriere della Sera.

Le dernier ouvrage de Santiago Amigorena, Le ghetto intérieur (P.O.L), en italien Il ghetto interiore (Neri Pozza, traduction de Margherita Botto), a reçu de nombreuses distinctions dont le prix Goncourt des lycéens en Italie. Il se déroule à Buenos Aires en 1940 et raconte l’histoire de l’échange épistolaire entre Vicente Rosenberg, exilé en Argentine, et sa mère Gustawa restée en Pologne, dans le ghetto de Varsovie jusqu’à sa déportation à Treblinka.

Continuer la lecture

Le macchine volanti di Leonardo

Compte-rendu de Fabien Coletti
Institut Universitaire de Fiesole, 28 ottobre 2019

            Conférence d’Andrea Bernardoni (Istituto e Museo  di Storia della Scienza, Florence) et Pascal Briois (Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, Tours): Le macchine volanti di Leonardo. L’ornitottero meccanico come metamorfosi dell’uomo in uccello. Organisée par Stéphane Van Damme à l’Istituto Universitario Europeo, Fiesole (Villa Salviati), dans le cadre du cycle de l’Institut français en Italie Mondo macchina e mondo vivente – Omaggio a Leonardo.

Continuer la lecture

Semaine de la francophonie 2019 à Gênes

L’édition 2019 de la semaine à francophonie a permis de rassembler à Gênes des écrivains, enseignants, chercheurs, étudiants, élèves et spectateurs divers autour de l’Afrique francophone, grâce à la collaboration entre le département de français de l’Université et l’Alliance française de Gênes.

Continuer la lecture

Journée d’étude “Langues parlées, langues chantées”

La journée d’études « Langues parlées, langues chantées », fruit de la collaboration entre l’Université de Gênes, l’Institut français en Italie (financement Cassini) et le festival La Voce e il tempo, et organisée par Fabien Coletti et Marie Gaboriaud, a rassemblé le 8 février dernier des chercheurs français et italiens autour de la question interdisciplinaire de l’usage des langues dans le genre de la chanson dans l’espace méditerranéen.

Continuer la lecture

Cycle de conférences sur la littérature française contemporaine

Compte rendu de Catherine PENN

Du mois d’octobre 2017 au mois de mai 2018, l’université de Rome La Sapienza a accueilli un cycle de conférences sur la littérature française contemporaine. Au fil de ces rencontres, les voix de professeurs, critiques, écrivains et traducteurs ont peu à peu fait émerger une image : celle de la littérature transalpine actuelle.

Continuer la lecture

Cultura scritta e cultura orale in ambito francofono

Compte rendu d’Estelle Mouton-Rovira

Le 22 mars 2018, à l’occasion de la Semaine internationale de la Francophonie, une journée d’études intitulée “Cultura scritta e cultura orale in ambito francofono” s’est déroulée à l’Université La Sapienza.

Continuer la lecture

« Chimère » d’Emmanuelle Pireyre à Rome et Gênes

Les 23 et 24 octobre derniers, l’écrivaine Emmanuelle Pireyre présentait sa nouvelle performance à Rome puis à Gênes, invitée par l’Institut français d’Italie, l’Université La Sapienza et l’Université de Gênes, dans le cadre des cycles « Perspectives critiques » et « Bibliothèques vivantes ».

La lecture, qui s’appuie sur un dispositif visuel et sonore (photos, vidéos, dessins, schémas), retrace de façon auto-fictionnelle la genèse d’un projet poétique : en l’occurrence, celui du texte « Chimère », qui sera publié à l’issue de la phase de performances.

Continuer la lecture

La Magie de l’art, l’art dans la magie au Moyen Âge et à la Renaissance

Une recension de Noëlle-Christine Rebichon

Du 31 mars au 2 avril 2016 s’est tenu à l’Institut français Firenze (IFF) et à l’Università degli Studi di Firenze, le IIIe colloque de l’IFF intitulé « La Magie de l’art, l’art dans la magie », organisé par l’Università degli Studi di Udine (Dipartimento di Storia e Tutela dei Beni Culturali-DIBE), l’Università degli Studi di Firenze (Dipartimento di Storia, Archeologia, Geografia, Arte e Spettacolo-SAGAS) et l’Institut Français Italia (IFI), avec la collaboration du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (CESR) de Tours.

Continuer la lecture